Prix du m3 d’eau : calculs, estimation et comparatif

Trouvez le service des eaux de votre commune avec papernest pour souscrire plus facilement un contrat d’eau !

Cliquez ici

Service Gratuit

Les fournisseurs d’eau déterminent le montant des factures d’eau des consommateurs par rapport à la consommation d’eau potable, c’est-à-dire les eaux usées domestiques rejetées et le prix du m3 d’eau en vigueur dans la commune. Au sein du marché français de la distribution d’eau potable, le prix du m3 d’eau potable varie selon le fournisseur d’eau et la commune.

Quel est le prix de l’eau en France ?

Comment calculer le prix d’un mètre cube d’eau ?

Les consommateurs français ne paient pas l’eau, qui est une ressource naturelle, mais rémunèrent le service des eaux de la commune pour le service de distribution de l’eau potable qui implique un processus complexe et coûteux. Le prix du m3 d’eau permet de rémunérer le fournisseur d’eau et les entreprises qui gèrent l’entretien du réseau et participent au cycle de l’eau.

À titre informatif, vous pouvez retrouver le prix de l’eau au m3 dans votre département en utilisant le calculateur ci-dessous :

  1. Le captage de l’eau : l’eau est récupérée à la source (fonte des glaciers, cours d’eau, nappes phréatiques ou dessalement de l’eau de mer)
  2. L’assainissement (épuration) de l’eau pour rendre l’eau douce propre à la consommation
  3. Le stockage de l’eau dans les nombreux châteaux d’eau
  4. Le chauffage de l’eau : cette étape est facultative
  5. La distribution de l’eau potable jusqu’aux consommateurs
  6. La collecte des eaux usées domestiques et industrielles
  7. Le traitement des eaux usées

Le saviez-vous ?

Le territoire français est traversé par 906.000 kilomètres de canalisations qui assurent la distribution d’eau dans toutes les communes de France.

Le montant total de la facture d’eau des Français est constitué de trois postes budgétaires qui correspondent au montant du service de l’assainissement de l’eau, la distribution d’eau potable et le traitement des eaux usées.

  • La distribution de l’eau potable
  • La collecte et le traitement des eaux usées domestiques et industrielles
  • Les taxes et les redevances

Bon à savoir !

Les taxes et les redevances dues au service des eaux sont calculées par rapport au prix de l’abonnement à l’eau et à la consommation d’eau des ménages français.

À l’instar du prix du kWh qui va varier par rapport au fournisseur d’énergie, le prix du mètre cube d’eau va également varier selon le fournisseur d’eau, c’est-à-dire le service des eaux qui gère la distribution d’eau potable dans la commune.

Le marché de la distribution d’eau potable est un marché concurrentiel mais celui-ci ne fonctionne pas de la même manière par rapport au marché de l’énergie. En effet, les consommateurs français ne peuvent pas choisir librement leur fournisseur d’eau et doivent nécessairement s’engager auprès du fournisseur d’eau qui s’occupe de la gestion de l’eau de la commune où ils résident.

Le saviez-vous ?

La responsabilité de la gestion de l’eau potable est confiée aux communes depuis 1789. L’organisation du service des eaux va varier selon les communes : certaines communes vont s’occuper elles-mêmes de la gestion de l’eau potable ou déléguer le service des eaux à un opérateur privé ou public (structure de coopération intercommunale).

Service gratuit

Aujourd’hui, il existe plusieurs fournisseurs d’eau qui se partagent le porte-monnaie des consommateurs français. Chaque fournisseur d’eau possède le monopole de la gestion de l’eau dans une collectivité locale définie, c’est-à-dire que les habitants de la commune concernée doivent nécessairement souscrire un contrat d’eau auprès du service des eaux de la commune.

  1. Veolia (anciennement la Compagnie Générale des Eaux)
  2. Suez Eau (anciennement la Lyonnaise des Eaux et de l’Éclairage)
  3. Saur (Société d’Aménagement Urbain et Rural)
  4. Les régies autonomes comme Eau de Paris, Eau du Bassin Rennais ou Eau du Grand Lyon, par exemple

Veolia et Suez se partagent 60% de la gestion du territoire français. Afin d’obtenir une situation avantageuse de monopole, Veolia souhaite racheter Suez qui refuse les propositions de rachat. Néanmoins, le processus de rachat est déjà bien avancé puisque Veolia possède 29,9% de Suez après le rachat des parts appartenant à ENGIE, le fournisseur historique du gaz naturel.

La concurrence instaurée au sein du marché de l’eau va permettre aux fournisseurs d’eau de proposer un prix de l’eau par commune. En effet, le prix du m3 d’eau de Veolia sera différent du prix du m3 d’eau de Saur ou Suez Eau.

Néanmoins, les fournisseurs d’eau ne peuvent pas décider librement du prix de l’eau au m3 par commune puisqu’ils doivent prendre en compte un certain nombre de critères pour justifier le prix du m3 d’eau.

  • Les taxes
  • Les redevances
  • Les caractéristiques de la commune : point de source d’eau douce, difficultés d’accès, éloignement par rapport au centre de stockage le plus proche, etc.

Prix m3 eau calculAujourd’hui, le prix moyen du m3 d’eau est de 3,78 euros. Ce chiffre représente une moyenne et celui-ci est susceptible de varier selon la commune et le service des eaux chargé de la distribution de l’eau potable.

Par exemple, Eau de Paris propose un prix du m3 d’eau potable à 3,45 euro TTC (hors abonnement). À l’inverse, les habitants de la métropole de Lyon paient un prix du m3 d’eau de 3,19 euros TTC.

Comment connaître le montant de sa facture d'eau ?

Il est simple de calculer le montant de votre facture d’eau. Vous devez additionner le prix de l’abonnement et le prix du m3 d’eau en prenant en compte les taxes et les redevances. Le prix du m3 d’eau va permettre au fournisseur d’eau de facturer votre consommation d’eau.

Le prix du m3 d’eau va permettre aux fournisseurs d’eau de calculer le montant de la consommation d’eau d’un ménage. Celle-ci va varier par rapport au nombre d’occupants dans le logement et leurs habitudes de consommation.

Il est nécessaire d’estimer sa consommation d’eau pour mieux calculer le montant de ses factures d’eau.

Outil de simulation de la consommation d’eau (juin 2022) :


Quelle est la consommation d’eau par habitant en France ?

Le nombre d’occupants d’un ménage et leurs habitudes de consommation constituent les principaux critères qui vont déterminer le montant de la consommation d’eau et permettent aux fournisseurs d’eau de calculer le montant des factures d’eau.

Néanmoins, une étude réalisée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), indique que la consommation d’eau va également dépendre de critères socio-économiques et géographiques qui peuvent expliquer les disparités entre les ménages.

  1. L’âge des occupants d’un logement : un adulte consomme davantage qu’un enfant
  2. Le niveau de revenus
  3. Le mode de vie des occupants d’un logement
  4. La localisation géographique du logement : le climat de la région, la présence de piscines ou d’espaces verts à entretenir, etc.

Il est nécessaire de prendre en compte ces critères au moment de l’estimation de sa consommation d’eau pour obtenir une estimation au plus proche de la réalité. En effet, le montant des factures d’eau est calculé par rapport à cette estimation de la consommation d’eau. Ce montant est révisé deux fois par an au moment de la relève des compteurs d’eau.

Bon à savoir !

Il est nécessaire d’estimer précisément votre consommation d’eau pour mieux maîtriser votre budget et optimiser votre consommation d’eau. L’estimation de votre consommation d’eau va également vous permettre de déceler des éventuelles fuites d’eau, très énergivores pour le budget et l’environnement.

La consommation d’eau des ménages est calculée avec l’unité métrique du mètre cubes (m3) par les fournisseurs d’eau mais la plupart du temps, les équipements qui consomment de l’eau indique la consommation d’eau avec l’unité métrique du litre.

Tableau de la consommation d’eau selon l’usage (juin 2022) :

Usage de l’eau Consommation d’eau (litres) Consommation d’eau (m3)
🚽 WC de 6 à 12 de 0,006 à 0,012
🚿 Douche de 30 à 100 de 0,03 à 0,1
🛁 Bain de 75 à 200 de 0,075 à 0,2
👕 Lave-linge de 80 à 140 de 0,08 à 0,14
🧼 Vaisselle de 10 à 30 de 0,01 à 0,03
🍽️ Lave-vaisselle de 20 à 40 de 0,02 à 0,04
🚗 Lavage d’une voiture environ 200 environ 0,2
🌷 Arrosage du jardin de 1000 à 2000 litres par heure de 1 à 2 m3 par heure
Vous pouvez facilement convertir 1 litre en m3 en divisant la valeur par 1000 : 1 litre = 0,001 m3.

Quelle consommation d’eau pour 1 personne ?

En moyenne, la consommation d’eau d’un Français correspond à 150 litres par jour, c’est-à-dire 55 m3 d’eau consommée chaque année. Ce chiffre représente une moyenne qui est susceptible de varier par rapport aux nombreux critères cités précédemment.

Quelle consommation d’eau pour 2 personnes ?

En moyenne, la consommation moyenne d’eau de 2 personnes correspond à 329 litres par jour, c’est-à-dire 120 m3 d’eau consommée chaque année. Ce chiffre représente une moyenne qui est susceptible de varier par rapport aux nombreux critères cités précédemment.

Quelle est la consommation moyenne d’eau pour 4 personnes ?

En moyenne, le calcul de la consommation d’eau d’une famille composée de quatre personnes (deux adultes et deux enfants) correspond à 410 litres par jour, c’est-à-dire 150 m3 d’eau consommée chaque année : 55 m3 par adulte et 20 m3 par enfant. Ce chiffre représente une moyenne qui est susceptible de varier par rapport aux nombreux critères cités précédemment.

À savoir aussi : le prix de l’eau, et en particulier de votre chauffage de celle-ci, dépendra de la sorte d’énergie que vous utilisez pour le chauffage en question. Une façon de réduire vos factures au sens large est donc de passer par une étude attentive des abonnements d’électricité et de gaz.

Réduisez le coût de chauffage de l’eau en comparant les offres d’énergie avec papernest

09 72 50 77 40

Service gratuit et ouvert du lundi au dimanche de 8h à 21h

Réduisez le coût de chauffage de l’eau en comparant les offres d’énergie avec papernest

Je me lance !

Service Gratuit

Qui fixe le prix de l’eau en France ?

Le prix du m3 d’eau (assainissement et distribution d’eau potable) est décidé par la commune après une délibération du conseil municipal. Le prix du m3 d’eau par ville comprend deux tarifications qui participent au montant total de la facture d’eau des ménages.

  1. Une partie fixe (l’abonnement) qui sert à financer les investissements ou les salaires des agents : le prix de l’abonnement ne doit pas dépasser un plafond de 30% ou 40% (communes rurales ou touristiques) du coût de chaque service d’eau potable et d’assainissement collectif
  2. Une partie variable calculée en fonction du volume d’eau consommé par l’abonné

Qu’est-ce que l’assainissement collectif des eaux?

Qu’est-ce que l’assainissement des eaux ? Il s’agit du traitement des eaux usées, comme son nom l’indique. Cependant, on note que ce terme englobe aussi l’évacuation préalable de ces eaux. Ainsi, l’assainissement fait référence au système d’acheminement des eaux usées d’un bâtiment jusque dans des canalisations extérieures, puis au traitement de ces eaux une fois parvenues jusqu’à une station d’épuration.

Qu’est-ce que l’assainissement collectif spécifiquement ? Il s’agit d’une méthode d’assainissement dont l’acheminement passe par un réseau d’assainissement public. L’accès à l’assainissement de l’eau non collectif des logements concernés est donc condamné afin de tout rediriger vers ce réseau commun. Cette redirection est faite grâce à une boîte de branchement et une canalisation d’évacuation des eaux.

L’assainissement en tant que tel consiste ensuite en une série d’opérations plus ou moins coûteuses réalisées dans une station d’épuration. Elles comprennent entre autres le dégrillage, le désablage, le dégraissage, le traitement biologique et la clarification des eaux. L’objectif est bien entendu de rendre les eaux propres à un nouvel usage sanitaire ou de consommation au sens large.

Ces opérations ont nécessairement un coût, et il est logique d’en faire non pas un coût fixe mais une partie du prix du m3 de l’eau. En effet, ce m3 est mesuré par rapport justement aux eaux usées rejetées par différents logements.

Le prix moyen de l’eau en France en 2022 est de 4,14€ / m3. Ce chiffre est resté relativement stable au cours des années récentes. Or, on peut faire la distinction entre les communes disposant d’un système d’assainissement collectif et celles reposant sur un assainissement individuel. En effet, lorsque votre assainissement est collectif, le prix moyen de l’eau est de 3,98€/m3 TTC. Le prix de l’assainissement collectif lui-même varie selon les communes et villes qui le proposent, mais tourne autour de 1,50€/m3 en moyenne.

Le saviez-vous ?

Seules les collectivités de moins de 1000 habitants avec une ressource en eau abondante peuvent solliciter une dérogation auprès du préfet pour facturer l’eau au forfait

Indépendamment de la consommation des abonnés, le prix de l’eau va également dépendre du contexte géographique. À l’instar des zones tarifaires pour la distribution de gaz naturel, plus le lieu de prélèvement et de traitement des eaux est éloigné de la commune, plus les investissements nécessaires à l’acheminement de l’eau seront élevés.

Le prix du m3 d’eau est moins élevé dans les grandes villes par rapport aux zones rurales puisque les lieux de prélèvement et de traitement des eaux sont plus proches.

La qualité de l’eau brute disponible va également influencer le prix du m3 d’eau. En effet, une eau brute « moins qualitative » va nécessiter des traitements supplémentaires afin qu’elle soit propre à la consommation.

Bon à savoir !

L’activité touristique influence également le prix du m3 d’eau. En effet, les investissements doivent pouvoir répondre à l’augmentation de la population dans certaines villes pendant les saisons touristiques, d’où un prix de l’eau un peu plus élevé.

Qui est le moins cher pour l’eau ?

Prix m3 eau comparatifPeu importe le prix de l’eau des nombreux fournisseurs d’eau disponibles sur le marché français, les consommateurs ne peuvent pas choisir librement leur fournisseur d’eau. Par conséquent, l’utilisation d’un comparateur de prix entre les fournisseurs d’eau est inutile.

En effet, les consommateurs doivent nécessairement souscrire un contrat d’eau auprès du service des eaux de la commune où ils résident. Par conséquent, ils ne peuvent pas choisir un fournisseur d’eau plus avantageux.

La plupart du temps, le prix du m3 d’eau est moins élevé dans les grandes villes par rapport aux zones les plus rurales.

Comment faire des économies sur l’eau chez soi ?

Comment faire pour économiser ? Puisque vous n’avez pas le choix quant à votre fournisseur d’eau, il faudra passer par des méthodes d’économies plus terre-à-terre.

Tout d’abord, vous pouvez adopter des habitudes de consommation d’eau plus économes, sans pour autant diminuer votre qualité de vie. Par exemple, prendre des douches plutôt que des bains est une façon avérée de réduire votre consommation d’eau hygiénique ou sanitaire.

Une piste souvent peu connue est celle de l’utilisation du lave-vaisselle : en effet, on ignore souvent que celui-ci vous fera consommer moins d’eau que si vous faisiez la vaisselle à la main. Ainsi, si vous avez la possibilité de substituer cette méthode pour celle du lave-vaisselle, n’hésitez pas !

Il est aussi possible d’investir dans un récupérateur d’eau de pluie : il vous permettra de moins compter sur votre fournisseur d’eau pour votre consommation quotidienne.

Il existe également des moyens de plus long-terme d’assurer une consommation plus économe de l’eau dans son logement. En partie, il s’agit de la gestion de vos fuites : une fuite non ou mal identifiée peut élever votre facture considérablement sans que vous ayiez augmenté votre consommation en tant que telle. Il est donc recommandé de faire attention à la fois à éviter, à identifier, puis le cas échéant à réparer les fuites potentielles dans votre logement.

De même, il est intéressant de faire attention à vos canalisations et à leur bon maintien. Pour cela, vous pouvez passer par un expert de façon régulière : cela vous permettra d’éviter des ennuis facilement contournables en amont.

Quelles différences de prix de l’eau selon les villes de France ?

Votre prix du m3 de l’eau dépend de votre fournisseur, et du même coup de votre situation géographique. Pour vous montrer l’étendue de ces différences de prix, nous vous proposons les tableaux suivants qui vous renseignent sur les cas extrêmes en France, soit les prix du m3 de l’eau les plus et les moins élevés.


Villes au prix du mètre cube d’eau le plus élevé
Ville Fournisseur d’eau Prix du m3 (+assainissement)
Taninges Véolia 8,46€
Neuilly-en-Thelle Véolia 8,01€
Hiéville Saur 7,70€
Nesles-la-Gilberde Véolia 7,42€
Villers-Saint-Sépulcre Véolia 7,32€
Pineuilh Véolia 7,07€
Samoëns Suez 6,90€
Les Ormes-sur-Voulzie Suez 6,89€
Ault Véolia 6,77€
Régny Suez 6,73€
Aguessac SIVOM du Tarn et Lumensonesque, 6,68€



Villes au prix du mètre cube d’eau le plus bas
Ville Fournisseur d’eau Prix du m3 (+assainissement)
Venarey-les-Laumes Venarey-les-Laumes 1,26€
Tarnos Suez 1,66€
Sabres Sydec 40 1,68€
Bussières Suez 1,70€
Aubagne L’eau des Collines 1,97€
Corbelin Syndicat des Eaux des Abrets 1,97€
Allones Le Mans Métropole 2,23€
Athis-Mons Veolia Eau d’Île de France 3,70€
Coulommiers Eaux de Senart 3,97€


Découvrez quel fournisseur d’eau gère la distribution d’eau dans votre commune grâce à papernest !

Commencer

Service Gratuit

FAQ

💰 Quel est le prix du mètre cube d'eau en Belgique ?

Le prix de l'eau belge est calculé par rapport à une structure spécifique avec des tranches progressives qui déterminent le prix du m3 d’eau.

  • Le Coût Vérité Distribution (CVD)
  • Le Coût Vérité Assainissement (CVA)
  • La Contribution Fonds Social de l'Eau

Chez nos voisins belges, le prix moyen du m3 d’eau est de 4,940 € TTC.

🚰 Pourquoi l'eau n'est-elle pas gratuite ?

Les consommateurs ne paient pas l’eau (ressource naturelle) mais le service de distribution de l’eau potable qui inclut plusieurs étapes pour rendre l’eau captée à la source propre à la consommation.

  • Le captage de l’eau (sources de captage multiples)
  • Le circuit d’épuration, c’est-à-dire l’assainissement de l’eau
  • Le stockage dans les châteaux d’eau
  • Le chauffage de l’eau (facultatif)
  • La distribution de l’eau via un important réseau de canalisations

Par conséquent, les consommateurs rémunèrent le service des eaux de la commune pour une pléthore de services : l’assainissement de l’eau, la distribution de l’eau potable, le traitement des eaux usées et l’entretien du réseau de distribution.

Mis à jour le 10 Jan, 2022

redaction L'équipe de Services Eau France
Redactor

Alicia Cazaly

Rédactrice senior

Commentaires

1 Avis bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.
thomas
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Bonjour le prix de l’eau peut il etre différent au sein d’une même commune ?

Bonjour. Non, le prix ne peut être différent au sein d’une même commune. Ce prix étant fixé par la collectivité, aucun cas-par-cas n’est fait. Néanmoins, votre facture sera plus ou moins conséquente au regard de votre consommation d’eau, qui varie d’un ménage à un autre. Cordialement